Famille Groulx

Genealogie de la famille Groulx

Notes


Résultats 1 à 50 de 52

      1 2 Suivant»

 #   Notes   Lié à 
1 Bésnard aka Bénard, Lajeunesse BESNARD DIT LAJEUNESSE, Mathurin (P400)
 
2 Marie-Louise Pinguet dite Laglardière et Caporal Gaspard Petit dit Labonté signent un contrat de mariage le 10 août 1687 par devant François Génaple dit Bellefond.

Elle épouse Caporal Gaspard Petit dit Labonté, fils de François Petit dit Labonté et Renée Seruission le 10 août 1687 à Sainte-Foy, Capitale-Nationale 2.

Marie-Louise Pinguet dite Laglardière et Jacques Delugré signent un contrat de mariage le 8 février 1716 par devant Jean-Étienne Dubreuil.

Elle épouse Jacques Delugré, fils de Jacques Delugré et Marie Taupier le 8 février 1716 7.

Elle épouse Jacques Cauchon fils de Barbe-Delphine Le Tardif et Jacques Cauchon dit Lamothe le 19 avril 1723 à Notre-Dame, Québec 3, 8.

Elle décède le 28 décembre 1743 à l'Hôtel-Dieu, Québec 1. 
Pinguet dit LAGLARDIÈRE, Marie Louise (I559)
 
3 (Cliquer sur le bouton ci-dessous)



 
le Chevalier, Anne (I554)
 
4 5 oct 1687: Francois Gautrot est signataire d'une attestation en faveur de l'oeuvre du gouverneur d'Aulnay;

il est donc arrivé en Acadie avant 1650, l'année de la mort d'Aulnay (ANF, Col. CI ID. vol II, fol 85)

2 déc 1705: Expropriation d'un emplacement «joignant du côté du vieux fort» de Port-Royal (ibid. vol V. fol 157).

Comme Francois Gautrot était décédé depuis au-delà de douze ans, il faut supposer que ses héritiers étaient les propriétaires de cette terre en 1705 
GAUDREAU - GAUTROT, Francois (I499)
 
5 ANDRÉ MORIN, (AN) fils de Jacques et Michelle Dion. Il est de St-Jacques-de-Bazoges-en-Paillers, arrondissement La-Roche-sur-Yon, évêché de Luçon, Poitou (Vendée). Premier mariage avecMarguerite Moreau, fille de François et Anne Fiot, le 26 août 1670, à Québec. Elle est de Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, ville, arrondissement et évêché d’Orléans (Loiret). Second mariage avec Charlotte Larue, fille de Georges et de Françoise Nicolardeau, le 26 novembre 1696, à Charlesbourg. Morin, Andre (I539)
 
6 Apolline Morin, Jeanne Morin, André Morin, Siméon Morin, Marguerite Morin, Marguerite Moreau et André Morin résident au village de Saint-Joseph, Québec en 1681 Famille F225
 
7 Après la mort de son époux en 1691, Marie lui succède comme seigneuresse de Port-Royal.

Jusqu'à sa mort, elle administre activement sa seigneurie.

Elle concède et vend des terres et elle est considérée comme l'une des femmes d'affaires les plus importantes de la colonie.

Revendicatrice de ses droits familiaux, elle présente en 1703 une pétition au Conseil d'État du roi en France, puis une autre en 1735 au Conseil d'Annapolis Royal pour défendre ses droits territoriaux.

Active dans la vie publique, Marie de Saint-Étienne de La Tour a joué un rôle important dans la vie socio-économique de la vieille Acadie
 
St-ETIENNE de la TOUR, Marie (I506)
 
8 aussi connu sous L'Heros, Lereau, L'Heureux . L'HEUREUX, L'HÉRAULT, Louis (P377)
 
9 Chesnay pour Langlois Chevay, Mathurine (I674)
 
10 CROQUELOIS DIT LAVIOLETTE CROQUELOIS, Jacques (I466)
 
11 Décès avant recensement 1693

à Port Royal au recensement 1671, 58 ans

Naissance de François Gautreau (Gautrot)
Vers 1613, France

Recensement 1671 à Port-Royal, âgé de 58 ans, décès avant recensement 1693

Dictionnaire acadien page 691/692 
GAUDREAU - GAUTROT, Francois (I499)
 
12 dit L'Allemand STLOUIS, Marie-Josephte (I694)
 
13 Duff, Duffet, Thofft, Duffd DUFF, Jean Adam (I693)
 
14 Elle est arrivée au pays avec une dot de 350 livres. Son père François Moreau est né à Orléans (St-Pierre-le-Puellier). En 1637, les parents du couple ne sont pas mentionnés. Moreau, Margueritte (I540)
 
15 Elle est aussi connue sous le nom de Marie Appoline Morin Morin, Paulinne (Apolline) (I538)
 
16 Elle m'a aussi dit que sur l'Ile Kettle vivaient une Laramée Amérindienne mesurant 6pieds avec son mari et ses enfants. J'ai déjà vu sa photo.

La femme de Jules * Odile Henry dit Pieds Blancs (Charles Henry Pieds Blancs,Angele Gareau) marié a Jules Laramée (Basile Fissiau dit Laramée,Marie Gariepy) le 12/06/1859 Pointe-Gatineau

Damas Laramée (Jules,Odile Henri PIEDS BLANCS)marié a Anna Robillard (Andre,Emilie Richer) le 28/08/1893 St-François-de-Sales,Gatineau ** avec le patronyme '' Pieds Blancs '' je crois bien que c'est Indien...je cherche ce mariage

Bonjour: je suis une Fissiault dit Laramée. La famille remonte à Antoine Fissiau et Jeanne Millet de France. Leur fils Jacques Fissiau dit Laramée, un tisserand, a épousé Anne Monet à Pointe-aux-Trembles en 1708 et beaucoup de Laramée descendent de ce couple. 
LARAMÉE, Jules (P227)
 
17 Estimé selon l'âge au décès "... environ 45 ans BOUDREAU, Jean (I545)
 
18 Était présent; Jean Baptiste l'Heureux et Étienne l'Heureux L'HEUREUX, L'HÉRAULT, Louis (P377)
 
19 François dit Groux (Groulx), de parents inconnus, épousa Marguerite VAUQUIER, fille de Nicolas Vauquier et Marie Joseph Croqueloy (Croquelois) le 6 Février 1775 à St-Laurent paroisse, Ile de Montréal. Le "dit Groux" nom de famille et les parents inconnue suggèrent que François a peut-être été un enfant illegitime.

Le nom Vauquier est tel qu'il apparaît dans l'acte de mariage. Autres orthographes apparaissent dans les registres de naissance, de mariage et de sépulture. 
GROULX, Francois (P84)
 
20 GEUROULT DIT GROU GROULX, Jean (P325)
 
21 Gouverneur de l'Acadie de 1667-1670

Charles Leborgne était le créancier de Sieur Charles Menou d'Aulnay, et fils d'Emmanuel Leborgne et était venu en Acadie avec l'intention de se faire payer.

Son fils Pierre ira aux West Indies mais Charles resta en Acadie. 
LEBORGNE (sieur de Belle-Isle), Alexandre (I505)
 
22 Henri, seigneur de Pinguet est marchand à Tourouvre. Henri, seigneur de Pinguet immigre à Québec, Capitale-Nationale, Québec, Canada le 31 mai 1634. Henri, seigneur de Pinguet obtient la concession du fief de Pinguet près de Québec le 17 février 1638. Henri, seigneur de Pinguet cède la concession de Pinguet à Noël Pinguet fils le 25 août 1664. Henri, seigneur de Pinguet est habitant en 1666 à Saint-Jean, Saint-François ou Saint-Michel, Québec, Québec 3. René Binet est domestique engagé de Henri, seigneur de Pinguet en 1666 à Saint-Jean, Saint-François ou Saint-Michel 3. Urbain Delaforest est engagé de Henri, seigneur de Pinguet en 1666 à Saint-Jean, Saint-François ou Saint-Michel 3. Urbain Delaforest, René Binet, Pierre Pinguet de Montigny, Jean Pinguet, Soeur Catherine Pinguet de l'Incarnation, Anne Pinguet, Marie-Magdeleine Pinguet, Marie-Magdeleine Dupont, Noël Pinguet fils et Henri, seigneur de Pinguet résident à Saint-Jean, Saint-François ou Saint-Michel en 1666 3.

Jean Garnier est fermier de Henri, seigneur de Pinguet en 1667 aux côtes de Sainte-Geneviève, Saint-François ou Saint-Michel, Québec 4. Henri, seigneur de Pinguet réside aux côtes de Sainte-Geneviève, Saint-François ou Saint-Michel en 1667 4. Henri, seigneur de Pinguet et Jean Garnier résident aux côtes de Sainte-Geneviève, Saint-François ou Saint-Michel en 1667 4. Henri, seigneur de Pinguet possède dix arpents de terre en valeur en 1667 10. 
Seigneur de Pinguet, Henri (I555)
 
23 Histoires des Patriotes Les Patriotes GROUX, Antoine (P53)
 
24 Il est aussi connu sous le nom de Francoys Moreau Moreau, Francois (I594)
 
25 Il est aussi connu sous le nom de Jean Boudreault BOUDREAU, Jean (I545)
 
26 Il est aussi connu sous le nom de Louis-Henri, seigneur de Pinguet

Il est aussi connu sous le nom de Henry Pinguet.

Il est aussi connu sous le nom de Louis Pinguet  
Seigneur de Pinguet, Henri (I555)
 
27 Il est chirurgien en 1645 à Trois-Rivières, Mauricie, Québec, Canada Famille F243
 
28 Il était un riche banquier de La Rochelle qui financa des expéditions en Acadie contre le bénifice d'être nommé gouverneur d'Acadie de 1657 à 1667.

Alexandre son quatrième enfant, semble être le seul à venir au Canada 
LEBORGNE, Emmanuel (I507)
 
29 La seule date officielle est celle de son baptême le 26 novembre 1630 à La Rochelle (Ste-Marguerite).


Acte de naissance trouvé dans les archives Charente-Maritimes, paroisse Ste-Marguerite, La-Rochelle #2

Le Père Archange Godbout se posait la question suivante: (Martin Aucoin serait-il fils d'un Aucoin (frères de Michelle Aucoin et Jeanne Aucoin)

Nous n'avons pu trouver aucune dispense de consanguinité dans les actes de mariage des enfants ou petits-enfants et ce meme Martin Aucoin susceptible de fournier une réponse définitive à cette question  
AUCOIN, Jeanne (I502)
 
30 Le Père Archange Godbout se posait la question suivante:

(Martin Aucoin serait-il fils d'un Aucoin (frères de Michelle Aucoin et Jeanne Aucoin)

Nous n'avons pu trouver aucune dispense de consanguinité dans les actes de mariage des enfants ou petits-enfants et ce meme Martin Aucoin susceptible de fournir une réponse définitive à cette question

Cependant, le parrain au baptême de Michelle Aucoin est Arnaud Gion.

Il est aussi présent au mariage de Martin Aucoin. Puisqu'il signe, il n'y a pas de doute qu'il s'agit de la même personne.

Même si le mariage de 1632 ne précise pas que Martin Aucoin soit veuf de Barbe Minguet, nous publions ici l'hypothèse que Martin Aucoin (fils) soit un demi-frère de Jeanne et Michelle.  
AUCOIN, Martin (I503)
 
31 LES CEREMONIES ONT ETE SUPPLEEES, L'ENFANT AYANT ETE BAPTISE A LA MAISON PAR LA SAGE-FEMME VAUQUIER, Claude Joseph (I647)
 
32 LOUISNO, LUNPO QUINO, Marie Anne (P265)
 
33 Mathurin Besnard ou Bénard dit La Jeunesse :
Né vers 1644 de Louis et Mathurine Chevay, (Chesnay pour Langlois) de Villiers-Charlemagne, arrondissement de Château-Gontier, évêché d'Angers en Anjou (Mayenne).

Il prend pour épouse en date du 11 octobre 1672 à Québec Voir Acte de Mariage (Cont. 8, Not. Becquet),
une fille du roi, Marguerite Viard, (Bourbier au recensement de 1681), fille de feu Pierre Viard et de Catherine Lecomte, (ou Marie Noblin, ou Isabelle Noblair pour Jetté), de Brie-Comte-Robert, arrondissement de Melun, archevêché de Paris (Seine-Maritime).
Elle reçoit le sacrement de confirmation le 11 juin 1681 à Chambly. Elle apporte des biens estimés à 300 livres et un don royal de 50 livres.

Avant de se marier avec Mathurin Besnard ou Bénard, un premier mariage avait été annulé avec Simon Daveau,
(Cont. 15 octobre 1671, Not. Becquet, à Québec).
Un deuxième mariage avait aussi été annulé avec Jean-Baptiste Fleuricourt, (Cont. 2 novembre, Not. Becquet à Québec).

Mathurin avait obtenu une concession à Chambly le 15 octobre 1674, et au recensement de 1681, ce couple résidait toujours en la seigneurie de Chambly, possède un fusil, deux pistolets, trois bêtes à cornes et dix arpents de terre en valeur.
C’est au fort de Chambly qu’il fut confirmé le 11 juin 1681 à l’âge de 29 ans.
Mathurin Besnard ou Bénard décède avant le 20 août 1682, à Chambly.
Ménage établi au même endroit. (4 enfants).

Devenue veuve, elle se remarie en date du 01/11/1682 à Contrecœur, avec Jean Inard dit Provençal, charpentier, fils de Jean-Antoine Inard et de Catherine Rosière, de Saint-Jean, ville et archevêché d'Aix en Provence (Bouches-du-Rhône).
Serait-il parent avec Paul Inard dit Le Provençal, soldat de la compagnie Maximy du régiment de Carignan ?
Jean Inard décède avant le 26 juin 1684 à Laprairie.
Ménage établi au même endroit. (Aucun enfant).

Devenue veuve pour la deuxième fois, Marguerite VIARD se remarie avec Joseph Serran dit l'Espagnol en date du 25 septembre 1684 à Laprairie.
Il était le fils de Jérôme Serran et de Marie Reneau ou Renaude, de Sainte-Marie, ville et archevêché de Valladolid en Espagne.
Joseph Serran et Marguerite Viard, seront plusieurs fois accusé de vol et sa femme ira même en prison pour un de ces vols.
Serran a dû verser une caution pour la faire sortir de cellule.
Marguerite Viard fut inhumée le 27 décembre 1715 à Montréal.
Ménage établi à Laprairie. (6 enfants).

(Tanguay, vol.1, p.49, 315, 547; Jetté, p.81, 586, 1045; Drouin, vol.1, p.107, 685, 1233; Dumas, p.345-346; Landry, p.377; Sulte, Hist. vol.5, p.74 (1); Sulte et Malchelosse, le Fort de Chambly, p.19; R.M., p.107; Not. Adhémar 15 octobre 1673; DBAQ, t1, p.180, t4, p.346-347) 
BESNARD DIT LAJEUNESSE, Mathurin (P400)
 
34 Nom a la naissance HENRY, Jac HENRY, Jacques (P264)
 
35 Nom. A la naissance Henri Jac HENRY, Jacques (P248)
 
36 Parroise St-Charle B FALARDEAU, Genevieve (P382)
 
37 Parroise St-Charles de B LERAU DIT L'HEUREUX LEREAU L'HERAULT LHEROS, Joseph (P381)
 
38 Pierre était un immigrant au Canada, arrivé en 1659. Pinguet dit Laglardière, Sieur Pierre (I553)
 
39 Prêtre: Jean TORCAPEL


Témoins:

Noël PINGUET (frère de l'époux)

Vincent POIRIER
Jean BOURDON 
le Chevalier, Anne (I554)
 
40 Recensement de 1681:

Jean Groust, cordonnier, 32 ans ;

Marie-(Anne) Goguet, sa femme, 23 ans ;

enfants :

Mathurin 8 ans,

Paul 3 ans,

Pierre lans ;

l fusil ;

4 bêtes à cornes ;

10 arpents en valeur. 
GROULX, Jean (P325)
 
41 Recenssement de 1666

Pierre Pigeon, 30 ans, habitant ;
Jeanne Godard, 28 ans, sa femme, veuve de Jean Leroy ;
Jean Leroy, 5 ans; Marie Leroy, 2 ans ; Etienne Pigeon, 4 mois ;

Jean Groult, 17 ans, cordonnier, domestique engagé.

----------------------------------------------------------- 
GROULX, Jean (P325)
 
42 Rose De Lima CANTIN, Délima (P37)
 
43 Rue Antoine Groulx.

Ce nom évoque le souvenir d'Antoine Groulx (1784-1860). Il participa avec ses fils Joseph et Léandre à la bataille de Saint-Eustache. Il fut emprisonné pour haute trahison le 17 décembre 1837 et relâché sans avoir subi de procès le 19 décembre. On lui refusa toute indemnité pour ses pertes parce qu'il avait participé aux troubles.  
GROUX, Antoine (P53)
 
44 Sainte-Scholastique est le siège historique du comté régional de Deux-Montagnes de 1834 à sa fusion avec d'autres cités voisines en 1971.

Le 1er janvier 1971: huit municipalités – Saint-Augustin (1855); Saint-Benoît (1855); Saint-Hermas (1834); Saint-Janvier-de-Blainville (1855); Sainte-Scholastique (1834); Saint-Canut (1857); Sainte-Monique (1872) et Saint-Janvier-de-la-Croix (1959) – sont fusionnées pour former la ville de Sainte-Scholastique1.

Ce nom fait référence à Sainte Scholastique, la sœur de Saint-Benoît.

En 1973: Sainte-Scholastique change son nom pour ville de Mirabel. 
ETHIER, Marie (P54)
 
45 Soeur de Catherine Lejeune née vers 1633 (Rc PR 1671 38 ans) épouse de Francois Savoie vers 1651

Les dispenses de parenté accordées lors des mariages de Thomas Johnson avec MarieJosephe Girouard (Rg PR 8 janv 1742) de Pierre Préjean avec Marguerite Brun (Rg PR 25 nov 1743), de Charles Girouard avec Marie Josephe Pitre (Rg PR 16 juin 1711), de Pierre Pellerin avec Anne Girourard (Rg PR 7 fév 1745) et de Zacharie Thibodeau avec Marie-Josephe Girouard (Rg. PR 11 fév 1754) nous donnent la certitute qu'Edmée Lejeune épouse de Francois Gautrot et Catherine Lejeune, épouse de Francois Savoie étaient soeurs (S. White 
LEJEUNE, Edmee-Aimee (I500)
 
46 Soeur de Catherine Lejeune née vers 1633 (Rc PR 1671 38 ans) épouse de Francois Savoie vers 1651 (S. White)

Les dispenses de parenté accordées lors des mariages de Thomas Johnson avec MarieJosephe Girouard (Rg PR 8 janv 1742) de Pierre Préjean avec Marguerite Brun (Rg PR 25 nov 1743), de Charles Girouard avec Marie Josephe Pitre (Rg PR 16 juin 1711), de Pierre Pellerin avec Anne Girourard (Rg PR 7 fév 1745) et de Zacharie Thibodeau avec Marie-Josephe Girouard (Rg. PR 11 fév 1754) nous donnent la certitute qu'Edmée Lejeune épouse de Francois Gautrot et Catherine Lejeune, épouse de Francois Savoie étaient soeurs (S. White 
LEJEUNE, Edmee-Aimee (I500)
 
47 Soldat de CARIGNAN BESNARD DIT LAJEUNESSE, Mathurin (P400)
 
48 Son père Pierre Joguet est baptisé le 17-06-1635 à Marans (St-Étienne). Ses grands-parents paternels sont Michel Joguet et Marie Jounot. GOGUET, Marie Anne (P326)
 
49 Vaucaire, Vauquaire, Vauquerre, Vauquier dit Lassonde, Vocaire , Voquaire
 
VAUQUIER, Nicolas (I1)
 
50 VAUQUIER DIT LALONDE BEAUCAIRE

Surnom : LASONDE 
VAUQUIER, Nicolas (I1)
 

      1 2 Suivant»

Ce site fonctionne grace au logiciel The Next Generation of Genealogy Sitebuilding v. 13.0.1, écrit par Darrin Lythgoe © 2001-2020.

Géré par Daniel GRoulx.